Taro

Colocasia esculenta

Le taro (Colocasia esculenta), également connu sous le nom de colocase ou songe, est une espèce hautement polymorphe, cultivée dans les régions tropicales humides et subtropicales. Il s'agit d'un élément de base très important en Afrique de l'Ouest, en Asie, dans le Pacifique et aux Amériques, tout particulièrement dans les Caraïbes.

Cette tubercule est considérée comme étant l'une des plus anciennes au monde. Les premières traces d'utilisation par l'Homme remontent à 28 000 ans BP, dans les îles Salomon. Sa domestication a probablement eu lieu à deux emplacements distincts : l'un au nord-est de l'Inde et l'autre en Nouvelle-Guinée. Les Austronésiens ont diffusé le taro depuis la Nouvelle-Guinée jusqu'à la Polynésie et la Micronésie. Le taro a probablement rejoint l'Afrique avec les bananes et l'igname (Dioscorea alata) durant l'âge du fer. La propagation de la culture en Amérique demeure floue. Les cultivars sud-asiatiques ont probablement été introduits par les Portugais, tandis que les cultivars asiatiques (par exemple, ceux provenant du Japon, des Philippines et du Vietnam) ont probablement été introduits par les Espagnols aux Amériques.

Genesys détient des données portant sur 1 169 accessions. La plupart sont conservées au SPC (Centre for Pacific Crops and Trees of the Pacific Community) aux Fiji.

La production de taro est entravée par des maladies potentiellement dévastatrices, telles que l'helminthosporiose du taro, causée par le champignon Phythophtora colocasiae. La production de nouvelles variétés résistant aux maladies et la préservation de la diversité ont été désignées comme les priorités en termes de recherche liées à cette culture.

Informations générales

Taille des collections en banques de gènes

Autres noms acceptés