les dates clés

2001 : le Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture est adopté par l'Organisation des Nations unies. Celui-ci reconnaît le besoin d'instaurer un système de partage des informations génétiques entre sélectionneurs, agriculteurs et chercheurs.

2008 : Genesys est créé par Bioversity International, le Secrétariat du Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture et le Global Crop Diversity Trust (Fonds fiduciaire pour la diversité des cultures).

2011 : le tout premier portail en ligne Genesys est lancé, mettant à disposition des utilisateurs des collections issues de trois des plus grands réseaux et banques de gènes au monde : EURISCO, CGIAR et le NPGS. À elles seules, les accessions des banques de gènes que contiennent ces collections représentent environ un tiers des accessions mondiales.

2012 : un groupe d'étude, qui deviendra plus tard le Conseil de surveillance Genesys, préconise que le Crop Trust devienne l'entité légale en charge du développement de Genesys.

2014 : après trois premières années couronnées de succès, le portail Genesys subit quelques améliorations visant à permettre la mise à jour continue des données par le biais des instituts partenaires.

2015 et au-delà : les utilisateurs et fournisseurs de données ne cessent d'affluer au sein de la communauté Genesys, en proposant toujours plus de données sur les accessions à davantage de personnes dans le monde.