Banana

Musa spp.

La banane est l'une des plus anciennes cultures fruitières. Le bananier est originaire d'Asie du Sud-Est et de la région Pacifique et l'on pense qu'il a été domestiqué il y a plus de 7 000 ans BP. L'Afrique orientale et l'Afrique centrale sont des centres de diversité secondaires.

La plupart des bananiers cultivés ne produisent pas de graines, les obtentions doivent donc être conservées sous forme de cultures de tissus in vitro et dans les banques de gènes en champ. Genesys répertorie 2 537 accessions. La grande majorité de celles-ci sont détenues à l'International Transit Centre (Bioversity International) en Belgique, avec de plus petites collections en Australie, au Nigéria et aux États-Unis. Environ 11 % des accessions répertoriées chez Genesys sont des espèces sauvages. Bien que les fruits de la plupart de celles-ci ne soient pas comestibles, elles sont très importantes en termes d'efforts pour la conception de nouvelles variétés. Bioversity alimente également ProMusa, un portail offrant actualités, résultats de recherche et connaissances générales à propos des bananes.

La multiplication des bananiers étant végétative, tous les individus d'une plantation peuvent être des clones génétiquement identiques. Cela rend les plantations de bananiers très sensibles aux infestations de ravageurs et de maladies. La menace constituée par de nouvelles souches de pathogènes pour les variétés commerciales internationales a déclenché une alarme au niveau mondial et est un moteur pour le développement de variétés résistantes. Parmi les autres objectifs de la production de bananiers, la création de variétés offrant un meilleur apport nutritif. Ceci est particulièrement important pour les régions où les bananes sont une culture de base, ou utilisées pour sevrer les enfants et les faire passer à la nourriture solide. Les efforts se concentrent sur l'augmentation des niveaux de précurseurs de la vitamine A.

Une stratégie mondiale pour la conservation et l'utilisation des ressources génétiques du genreMusa a été préparée en 2007. Ces stratégies visent à identifier les mesures permettant de mieux comprendre la diversité des espèces Musa et ainsi à définir des utilisations potentielles pour la sélection et des possibilités d'améliorer la gestion des collections existantes.

Informations générales

Taille des collections en banques de gènes

Autres noms acceptés