Chickpea

Cicer arietinum

Le pois chiche (Cicer arietinum) figure parmi les légumineuses les plus importantes en termes de production et de surface de récolte. L'Inde est le leader mondial tant au niveau de la production que de la consommation de pois chiche. Près de 90 % de la production mondiale provient de ces six pays : l'Inde, l'Australie, la Birmanie, la Turquie, le Pakistan et l'Éthiopie. Le pois chiche est une légumineuse semée en saison fraîche, cultivée en hiver ou au printemps.

Le pois chiche a été domestiqué dans le Croissant fertile, avec un certain nombre d'autres cultures : engrain (Triticum monococcum), amidonnier (T. turgidum ssp. dicoccum), orge (Hordeum vulgare), lentille (Lens culinaris), pois (Pisum sativum), lin (Linum usitatissimum), ervilier (V. ervilia) et très probablement, la féverole à petits grains (V. faba). La première preuve archéologique de l'utilisation du pois chiche remonte à 10 000 ans BP et a été trouvée au nord-ouest de la Syrie. Sa culture s'est développée du Proche-Orient vers l'Europe et l'Asie centrale et occidentale vers 5 500 av. J.-C.

On dénombre deux principaux types de pois chiche : kabuli et desi. Le Kabuli a été dérivé des types desi il y a 8 000 ans BP environ. Les pois chiches Kabuli sont grands, de couleur beige et principalement cultivés en Asie du Sud, tandis que les types desi sont plus petits, de couleur verte et principalement cultivés dans le bassin méditerranéen.

Genesys répertorie environ 55 000 accessions de pois chiches. Les deux plus grandes collections sont conservées à l'ICRISAT (International Crops Research Institute for the Semi-Arid Tropics) en Inde, et à l'ICARDA (International Center for Agricultural Research in the Dry Areas) au Liban, avec d'autres collections importantes aux États-Unis, en Turquie et en Russie. Au sein de la collection détenue par l'ICARDA figurent des pois chiches kabuli, tandis que l'ICRISAT se concentre sur les types desi. Plus de la moitié (58 %) des accessions répertoriées sont des cultivars traditionnels et des races primitives, et un peu plus de 30 % sont constitués de matériel de sélection et de variétés améliorées. Les espèces sauvages représentent actuellement 1,5 % des accessions.

La stratégie mondiale pour la conservation ex situ des ressources génétiques de pois chiches identifie des collections uniques et extrêmement diversifiées, essentielles à la sélection du pois chiche. Elle privilégie les actions visant à assurer une conservation rationnelle de la diversité des pois chiches, notamment la nécessité de développer davantage les données sur le niveau d'accession et d'établir des protocoles de régénération et de conservation pour les espèces sauvages apparentées.

Informations générales

Taille des collections en banques de gènes

Autres noms acceptés